Forum du clan Windseer - Kirin Tor EU
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leifnar Glyphepoing, la légende du Clan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leifnar Glyphepoing
Maître des runes légendaire
avatar

Race Race : Nain
Classe Classe : Maître des runes
Sexe Sexe : Masculin Date d'inscription Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Leifnar Glyphepoing, la légende du Clan   Lun 16 Fév - 20:32

Leifnar Glyphepoing
le Marteau-de-Courroux
Maître des Runes du clan Windseer



La Légende



La lumière du feu arrivait jusqu'aux portes et toits des maisons de Millus'Thryng, le son d'un bâton en bois percutant la terre sèche arrivait jusqu'aux oreilles des nains des collines qui attendaient patiemment prêts du feu. C'était l'ancien du village, le « Grand Sage », comme l'appelaient certains. Une fois par semaine, au cœur du domaine Windseer, le vieux nain allumait un feu, et lorsque le crépuscule était tombé et que le feu était le plus intense, il venait raconter une histoire, de telle sorte à éveiller en chacun des marteaux-hardis l'amour de leurs ancêtres, l'amour de leur culture et de leurs légendes, pour ne jamais oublier ce qu'ils sont et ce que les anciens étaient avant eux.

Le vieux nains tapa avec son bâton contre un petit rocher incrusté dans le sol, et ce son sonnait l'heure d'une nouvelle leçon. La foule commençait à se rassembler, et une fois que tout le monde fut présent, Grimdevald le Sage observa chacun d'eux, dans un silence profond.

« Aujourd'hui mes amis, je vais vous parler de l'un des nôtres. D'un nain mystérieux, que peu d'entre nous ont eu l'occasion de voir, à marcher dans les montagnes d'Havren'Norn. »

- « Oui, j'sais, j'l'ai d'j'a vu porter d'sacs dans l'montagne ! C'est l'ermite ! »

Les nains commençairent à se donner des coups de coudes pour se chuchoter, chacun avait une interprétation différente, une histoire différente, mais le sage, lui, connaissait l’authentique.

« Il y a quelques temps, nos chevaucheurs de griffons partirent en Lordaeron pour soutenir le Prince Arthas et aider son peuple contre les premiers ravages de la peste et les maux que provoquait le Fléau dans le royaume humain. Parmi eux se trouvait Leifnar, du clan Windseer, un puissant guerrier ! »

La foule de nains commença à se taire, lentement, dans des interrogations que les Windseer se posaient entre eux. « Tu connais c'nain là, toi ? » avant d'être emporté par la suite du discours du Grand Sage.

« À l'origine, Leifnar n'était que le modeste fils unique d'un tanneur de Millus'Thryng, mais il s'était démarqué dans les airs durant son jeune âge et s'éleva au rang de chevaucheur de griffons. Et durant ces temps, on lui octroya la charge de l'escouade du clan Windseer en Lordaeron. »

Les nains ne firent pas un bruit, seul l'un d'eux demanda « Et la suite ?! ».

« Au terme d'affronts contre le Fléau mort-vivant, Leifnar et son escouade suivirent la sorcière Jaina Portvaillant dans les grandes terres de l'ouest, en Kalimdor, pour aider la princesse de Kul'Tiras à trouver des réponses sur la peste qui avait ravagée déjà une grande partie de Lordaeron. »

Les nains opinèrent du chef, croisant les bras et commençant à mettre des herbes bien connues de chez-eux, dans des longs objets sculptés dans l'albâtre qu'ils appelaient « pipe ». Les plus jeunes, eux, se tenaient la main, tous en cercle autour de Grimdevald.

« Et alors que les troupes de Portvaillant pénétraient dans les Serres-Rocheuses, Leifnar fut chargé de la surveillance de plateaux montagneux contrôlés par les taurens du clan Totems-Sinistres. Et c'est ainsi que commence la légende. »

Le cercle de nains resta silencieux, de longues fumées issues des pipes montant lentement dans le ciel, comme des voûtes célestes, entourant ici et là le Grand Sage, temporairement, donnant alors à cette histoire une allure de rituel.

« Leifnar survolait les hautes-plaines avec son fidèle lieutenant, Fraok Marteau-Blanc avant de devoir s'arrêter à l'entrée d'une grotte pour la fouiller. Ils y trouvèrent d'abord des traces de sang et des têtes d'humains, de nains et d'elfes gisants sur le sol. Ils se saisirent alors de leurs marteaux-tempêtes et s'avancèrent dans la grotte sombre. »

Le vieux nain s'arrêta de parler, souhaitant imposer quelques instants de silence pour captiver davantage l'attention de l'assemblée. Il jeta quelque chose - une herbe ou un flacon alchimique peut-être - dans le feu rougeoyant qui devint soudainement bleu, dégageant beaucoup moins de lumière et de chaleur. Plongeant d'avantage les intéressés dans le récit du sage.

« Armés de leur courage et de leurs masses légendaires, ils pénétrèrent plus en profondeur dans la grotte. Dans un noir absolu. Ils commencèrent à entendre des cris, des cris terrifiants, stridents et graves à la fois, et virent d'étranges symboles d'une lumière orangée qui s'intensifiait sur une fourrure noire comme le jais. L'étrangeté de la chose ne cessait d'augmenter, lorsque des yeux s'ouvrirent alors sous le nez de nos héros.
Des yeux aussi rougeoyants que le cœur des flammes, qui prenaient de la hauteur sous le son d'un souffle rauque, comme celui d'un taureau. Ils distinguèrent alors le tauren qu'il était, couvert de tatouages runiques flamboyants comme le feu ! Le tauren cria alors une phrase dans sa langue que nos deux héros ne connaissaient pas puis frappa le sol avec la force de la montagne ! Son poing créa un creux dans le sol rocheux de la grotte, et alors que les deux courageux chevaucheurs du clan Windseer commencèrent à s'habituer à la pénombre ... le sol se mit à trembler et les plus petites roches du plafond commencèrent à s'écrouler. »


Les braves marteaux-hardis, entièrement hypnotisés par l'histoire du vieux nains lâchèrent communément un : « Whaaa... » soudain, qui donna vie à la peur que voulait inclure le Grand Sage chez ses confrères. Il poursuivit, faisant des gestes mesurés lors de son discours, pour simplement qualifier les choses, comme à son habitude.

« " FRAOK ! FUIS, FRAOK ! PRÉVIENS PORTVAILLANT ET LES AUTRES ! " cria Leifnar, à son lieutenant en le poussant derrière-lui, " Je couvre ta fuite ! " ajouta-t'il en insistant. Le plafond de roc commença à s'écrouler et Fraok Marteau-Blanc eut simplement le temps d’exécuter son ordre et de se jeter à la sortie de la grotte. Après-quoi il se retourna et vu son frère d'arme, le marteau-tempête foudroyant à la main défier la bête sans aucune crainte ... et c'est alors que la grotte s'effondra sous ses yeux. »

Grimdevald le Sage plongea son regard dans le feu bleu, plus sombre que jamais, dont la danse créait d'avantage d'ombre que de lumière.

« Fraok Marteau-Blanc rentra sur le dos de son griffon au camp de l'expédition des Serres Rocheuses, et donna de dignes funérailles quelques heures plus tard à son plus fidèle ami selon les rites Marteaux-hardis. »

« Une année passa. Et les chevaucheurs de griffons du clan Windseer étaient toujours à leur poste, aux Serres Rocheuses. Jusqu'au moment où vint l'heure ... » ajouta sur un petit ton le nain en tournant à pas lent autour du feu qui semblait regagner de sa couleur originelle.

« Quand vint la grande bataille au Mont Hyjal, Fraok Marteau-Blanc dirigeait ces chevaucheurs. Depuis les cieux ils affrontaient des démons et leurs sombres serviteurs tandis que sur le sol se tenait un sanglant champ de bataille qui opposait les sbires du Néant et de la mort aux races libres de notre monde. La légende dit que le souffle du vent s'intensifia depuis le sud. »

Le feu revint à sa couleur rougeoyante, il illuminait les visages captivés des nains, et tandis qu'il crépitait, une rafale de vent vint souffler à leurs oreilles. Un vent puissant qui faisait danser les herbes et les cheveux hirsutes des marteaux-hardis.
Le sage écarta soudainement les bras et haussa le ton.

« Le vent coucha les arbres les plus au sud du champ de bataille sur lequel Froak Marteau-Blanc et ses chevaucheurs se trouvaient. Des cerfs, des ours, des panthères, des loups ... toute la faune venait se battre contre la Légion accompagnée des druides et des trappeurs venus des Serres-Rocheuses. Avec les fervents défenseurs de la nature arrivèrent un tauren noir et un nain. »

Les jeunes nains comme les plus vénérables écarquillèrent les yeux, silencieux et plus attentifs que jamais. Le vieux sage jeta une nouvelle fois quelque chose dans le feu et sa lumière devint beaucoup plus intense, elle brillait au triple - si-ce-n'est plus - et faisait briller les yeux de ceux qui formaient un énorme cercle autour.

« C'était lui, Leifnar ! Lui et son nouvel ami : Gronn Marquesabot, leurs corps étaient presque nus et couverts de runes aussi flamboyantes que le feu. De leurs poings et de leurs jambes ils terrassaient les serviteurs du mal sans jamais tomber ! Leifnar et Froak se retrouvèrent durant la bataille, et alors quelle s’intensifiait ... Froak Marteau-Blanc tomba au combat, terrassé par un démon. »

Les flammes redevinrent rapidement timides, le feu commençait à manquer de bois après avoir brûlé de toute sa force.

« Au terme de la Bataille du Mont Hyjal, Leifnar retrouva les siens, qui l'acclamèrent sous le nom de Glyphepoing, Leifnar Glyphepoing. Tandis que lui, en l'honneur de son ami Marteau-Blanc,  se donna le titre de Marteau-de-Courroux, Leifnar Glyphepoing le Marteau-de-Courroux.
Leifnar nomma l'un des survivants parmi les chevaucheurs Windseer pour diriger leur escouade, mais il ne rentra pas avec eux. »


- « Qu'est-il arrivé ensuite ? » demanda une naine.

Le feu s’éteigna et ne laissa plus que des braises encore chaudes.

« On dit que lorsque les bateaux de l'Alliance quittèrent les cotes de Kalimdor, au sommet des falaises un tauren et un nain cotes-à-cotes les regardaient partir. Tout deux avaient une caractéristiques communes. Les runes orangées sur leurs corps. Leifnar Glyphepoing resta auprès de son ami Gronn Marquesabot pour perfectionner son art légendaire, celui des maîtres des runes. Mais ... certains disent l'avoir vu au cours de ses deux dernières années. Un nain solitaire qui veille sur les montagnes d'Havren'Norn. »

Le Grand Sage frappa de son bâton sur le sol, annonçant la fin de la légende, et les nains marteaux-hardis retournèrent dans leurs demeures respectives, parlant chacun d'eux de l'histoire qui venait d'être racontée, heureux qu'il y est de tels héros mystérieux parmi eux, et triste aussi de savoir que certains disparurent sous les coups de l'ennemi.


Dernière édition par Leifnar Glyphepoing le Dim 22 Mar - 21:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leifnar Glyphepoing
Maître des runes légendaire
avatar

Race Race : Nain
Classe Classe : Maître des runes
Sexe Sexe : Masculin Date d'inscription Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Re: Leifnar Glyphepoing, la légende du Clan   Lun 16 Fév - 20:33

Le Maître des Runes
... et ses runes




1. Rune de la Lumière des Étoiles (simple)*
Le symbole représentant l'importante lumière des étoiles se reflétant sur le roc permet au maître des runes de parfois prévoir les attaquent qui le visent.

2. Rune de l'Eau qui coule (simple) *
Le symbole représentant l'eau qui coule rapidement le long d'un cours d'eau accélère les mouvements du maître des runes.

3. Rune des Charbons Ardents (simple) *
Le symbole représentant les charbons brûlant l'air au-dessus d'eux permet au maître des runes d'infliger des dégâts de feu supplémentaires.

4. Rune du Chêne (simple) *
Le symbole représentant les anneaux se développant dans le tronc d'un chêne vieillissant permet au octroie au maître des runes une armure naturelle.

5. Rune de la Terre Brisée (simple)
Le symbole représentant le creux dans le sol de roche permet au maître des runes de frapper la terre de sorte à la faire trembler.

6. Rune du Pic Montagneux (simple)
Le symbole représentant la pointe rocheuse au sommet de la montagne accorde au bras sur lequel le maître des runes l'a inscrite la solidité de la pierre.

7. Rune du Nuage Grondant (simple)
Le symbole représentant la foudre frappant le sol depuis son nuage permet au maître des runes d'électrocuter à son vouloir au contact.

8. Rune du Sapin plié (complexe)
Le symbole représentant le sapin enraciné partiellement arraché au vent augmente la régénération naturelle du maître des runes.

9. Rune de l'Acier Parfait (simple) *
Le symbole représentant l'énergie qui coule à travers l'acier parfaitement conçu permet au maître des runes de donner des coups tranchants à son vouloir avec la main sur laquelle il est inscrit.

10. Rune de la Vallée (complexe)
Le symbole représentant le vent qui souffle entre deux montagnes allège le corps du maître des runes et lui permet de se laisser porter par le vent.

11. Rune du Vide Tellurique (complexe, rare)
Le symbole représentant la zone anti-magie dans les lignes telluriques accroît moyennement la résistance magique naturelle du maître des runes.



[HRP]
Nota Bene : Les runes marquées d'astérisques *
sont des runes existantes, issues du RPG Magic & Mayhem,
les autres sont de pures inventions justifiées par la
quasi-infinité de nœuds tellurique aka de runes.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Leifnar Glyphepoing, la légende du Clan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Skavens du Clan Brackus
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» La Horde Fumante de Scruitiss Sale Oeil du Glorieux Clan Skryre...
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan Windseer :: Bibliothèque de Belmaar :: Recueils-
Sauter vers: